Acquérir un bien immobilier : une bonne idée en 2018 ?

Rétrospectives de l’année écoulée

Le point fort de l’année 2017 a certainement été la montée exponentielle des ventes immobilières, si bien qu’elles ont complètement crevé les plafonds. Un record sans précédent a été enregistré et concerne spécifiquement les maisons anciennes. Ce phénomène touche presque tous les départements de l’hexagone, aussi bien les grandes villes que les provinces. Bien entendu, la différence se situe au niveau des statistiques. Certaines régions plus populaires connaissent de plus de ventes que d’autres, et ce, aux meilleurs prix. Est-ce que ces circonstances signifient qu’il faut songer à s’offrir un bien immobilier et à y investir ses économies ? Vous verrez que tout ne s’avère pas aussi simple et que suivre la logique n’est pas forcément la meilleure des alternatives. Surtout, quand tout se contredit, il faut rester sur ses gardes et bien étudier la situation.

L’augmentation des taux et leur stabilisation

Une augmentation des taux se rapportant à l’acquisition d’un bien immobilier se prévoient dans le courant de l’année 2018. A la rigueur, ceux-ci devraient se stabiliser. Ce qui entraînerait normalement une diminution des sommes alloués aux particuliers. Par conséquent, ces derniers disposeront d’un budget réduit pour s’offrir leur bien immobilier. Cette tendance risque de ralentir les ventes, logiquement. Cependant, il a été remarqué en 2017, avec l’augmentation continuelle des taux, que les ventes sont montées en flèches. Ces faits remettent en question la logique du marché. Aussi, l’on se perd facilement devant le dilemme de l’achat ou non d’une propriété.

L’extension du prêt à taux zéro

Il faut aussi noter que le prêt à taux zéro, cette aide publique conçue pour aider les Français à devenir propriétaire connaît une extension de 4 années. Ce qui pourrait induire les acheteurs en erreur étant donné qu’il ne concerne que des zones triées sur le volet. Il s’appliquera par exemple uniquement sur les habitations neuve dans les localités qui connaissent un marché immobilier qui laisse à désirer. Il en est de même pour le dispositif Pinel. Il ne peut s’appliquer dans région où les ventes n’explosent pas. Tenir compte de ces facteurs s’avère donc primordial afin de motiver ou d’abandonner la décision d’un achat immobilier.

Penser loin en cas d’achat

En prenant en considération toutes ces conditions, il faut dire qu’acheter un bien immobilier aujourd’hui pour le vendre sous peu demeure une folie en matière d’investissement. En effet, Cela reviendrait à acheter cher pour vendre bon marché ! Il n’y a pas de doute sur la question étant donné que les pouvoirs d’achat vont baisser dans les prochains mois pour ce qui est de l’immobilier. Dans ce cas, si vous décidez d’acheter aujourd’hui, ce sera pour vendre dans plusieurs années. Attendre l’occasion idéale pour procéder à une revente, soit lorsque les taux diminueront. En résumé, si vous voulez acheter une propriété afin de faire fructifier rapidement votre capitale, vous vous leurrez sur toute la ligne. Si vous acquérez un bien immobilier dans les temps qui courent, comparez-le à une tirelire que vous casserez lorsque vous l’aurez bien remplie.