Ce qu’il faut s’abstenir de dire lors de la visite d’un bien immobilier

La visite d’un appartement ou d’une maison est un moment crucial lors d’un achat immobilier. L’acheteur sera amené à poser des questions et à émettre quelques appréciations. Il ne faut pas aussi être trop bavard durant la visite, sous peine d’éveiller facilement l’attention du vendeur et qu’ils puissent utiliser les informations fournies lors de la négociation. Alors, que faut-il éviter d’évoquer durant une telle visite ?

« Je vais mettre le salon ici et des chaises là »

Cette phrase et tous les types d’affirmations de ce genre doivent être proscrits lors de la visite du bien immobilier. Le vendeur verra rapidement que la maison vous a conquis et que vous avez déjà mille et un projets à faire. Il n’hésitera plus à faire tourner la situation à son avantage, vu que vous en êtes sous le charme.

Alors, il ne faut pas laisser les émotions prendre le devant et ne pas se précipiter lors de la visite. Il vaut mieux éviter de parler des différents travaux que vous envisagez de faire devant le vendeur. Il est toujours possible d’évoquer ce genre de conversations quand vous serez devant le notaire. Enfin, il n’est vraiment pas recommandé de se présenter avec un entrepreneur le jour de la visite. Ce geste vous place directement à la place d’un appât facile pour le vendeur.

 

« L’école des enfants est juste à côté ! »

Enoncer une telle phrase revient à mettre la puce à l’oreille du vendeur que le bien immobilier vous convient énormément. Vous pourrez également être amené à dire que votre lieu de travail est juste à côté ou que vos parents habitent à quelques pas de la maison visitée. Il faut absolument s’abstenir de fournir ce type d’informations.

En immobilier, en s’exclamant ainsi, vous dégagez une valeur de convenance. C’est-à-dire que le bien visité vous va à merveille ou bien qu’il dépasse même largement vos attentes. Le vendeur pourra tirer profit de cette convenance pour augmenter les prix.

 « Je viens de rater la maison de mes rêves »

En confiant au vendeur que vous venez de voir une belle maison vous passer sous le nez lui permettra de déduire que vous recherchez activement une habitation à acheter. Il faut éviter de laisser sous-entendre cela durant la conversation. Il jouera sur votre ressenti de déception pour augmenter le prix.

Il ne faut donc laisser échapper aucune information importante qui pourrait pousser un propriétaire à profiter de votre situation. Durant la visite, il vaut mieux poser des questions simples sur les antécédents du bien mis en vente. Et il est préférable de laisser le vendeur disparaître avant de discuter des avantages de l’achat de la maison, de vos appréhensions ou de vos appréciations.